Qui suis-je

Je m'appelle Paolo Lazzarotti, né en 1973 et j'ai la chance de vivre dans une petite ville très proche de certains des plus beaux endroits italiens tels que le parc national des Cinque Terre, le golfe des poètes, la campagne toscane et une côte sauvage où j'en ai eu de mes meilleurs clichés de mer récompensés.

J'ai fait mes premiers pas dans la photographie à 19 ans avec un appareil photo compact que mon père m'a offert. J'ai beaucoup aimé ce cadeau et j'ai commencé à regarder le monde autour de moi d'une manière différente.


J'ai tout appris par moi-même sans lire de livres ni suivre de cours. J'ai passé la plupart de mon temps à comprendre mes erreurs et à essayer de ne pas en avoir plus à l'avenir. Je savais que c'était certainement le moyen le plus long d'améliorer mes compétences, mais j'ai réalisé que c'était le meilleur moyen de développer mon style authentique.


Mes sujets préférés sont les paysages, les couchers de soleil et tout ce qui est étroitement lié à la nature. Eh bien, je peux dire à juste titre que j'aime la Nature sous toutes ses formes, surtout quand elle me révèle sa force majestueuse en me faisant me sentir stupide par rapport à elle. Je me suis concentré en particulier sur les paysages marins pour obtenir de nouveaux stimulants pour alimenter ma passion. Et j'ai découvert un amour incroyable et inattendu pour les ondes de tempête, risquant parfois de m'exposer à d'énormes vagues et à la pluie. Mais cela agit comme une drogue pour moi, je ne peux pas m'en empêcher à chaque fois qu'une tempête se profile dans ma région!


J'aime aussi le portrait féminin, quelque chose de complètement différent des ondes de tempête ... oui, je suis assez fou pour faire coexister deux mondes si différents en pleine harmonie dans mon âme!
J'adore les femmes qui "parlent" de sensualité et de passion, je cherche rarement de belles femmes qui posent devant moi de manière statique. Mes femmes doivent me parler à haute voix, quoi qu'elles aient à dire. Glamour et Boudoir sont mon choix préféré et la séduction doit être le vrai sujet de la scène, pas la femme. Le nu implicite pour moi est le meilleur moyen de mettre en valeur un beau corps et de laisser quelque chose à l'imagination.
En tout cas, quoi que je photographie, j'y mets toute ma passion quel que soit le sujet. Je ne pouvais pas cliquer pour quelque chose qui ne m'inspirait pas pleinement. C'est ainsi que j'évolue mes pas en photographie.